August Debouzy acteur de la première édition de la Paris Arbitration Week

Vie des cabinets
TAILLE DU TEXTE

August Debouzy acteur de la première édition de la Paris Arbitration Week en participant aux réfléxions sur l’avenir de l’arbitrage et en co-organisant des tables rondes avec Vannin Capital.

august debouzy2016La première édition de la Paris Arbitration Week s’est achevée avec succès vendredi 28 avril 2017. La semaine a été animée par de nombreux ateliers pour définir les futurs contours de cette discipline auxquels August Debouzy est fier d’avoir participé aux côtés des organisateurs : Paris, Place d’Arbitrage, la Chambre de Commerce Internationale et du Comité Français de l’Arbitrage.

Les institutions organisatrices et les membres du Comité d’organisation ont souhaité créer un rendez-vous majeur pour l’ensemble de la communauté de l’arbitrage à Paris en réunissant un public diversifié composé de nombreux professeurs de droit, chercheurs et avocats spécialisés. Marie Danis (Associée Arbitrage - August Debouzy) et Yasmin Mohamad (Senior Counsel – Vannin Capital) ont contribué au succès de cette première édition en réfléchissant aux nouveaux défis que la pratique de l’arbitrage va devoir relever dans les prochaines années.

Les intervenants ont été amenés à réfléchir sur l’arrivée du numérique et du digital qui modifie en profondeur la pratique arbitrale en contraignant les acteurs de l’arbitrage à repenser l’organisation de leur profession pour intégrer ces nouveaux outils. Dans ce cadre, Mirèze Philippe, Conseillère spéciale de la Cour Internationale d’Arbitrage a animé une table ronde sur les enjeux de la digitalisation du règlement des différends. Elle a réuni Chistiane Feral-Schul, Fabien Gelinas (Professeur à l’université McGill), Amiel Feldman (fondateur de eJust, première plateforme d’arbitrage en ligne) et Marie Danis (August Debouzy). Cet échange s’inscrit dans le cycle de la Global Pound Conference organisée dans une trentaine de pays sur deux ans et dont l’ambition parisienne est de mener une réflexion prospective sur le règlement des conflits à l’horizon 2050.

Les participants de la Paris Arbitration Week ont également examiné, lors d’une conférence à l’Université de la Sorbonne, les considérations éthiques et financières liées à l’intervention des tiers financeurs dans l’arbitrage international. Dans ce cadre, August Debouzy et Vannin Capital ont co-organisé l’évènement. Ont été abordées d’une part les bonnes pratiques dans une relation tripartites entre l’avocat, son client le tiers financeur et enfin les structurations juridiques possibles et bénéfices financiers attendus de l’intervention d’un tiers financeur.

La semaine a été ponctuée par d’autres rendez-vous en abordant l’égalité dans l’arbitrage avec la tenue d’une conférence dans l’enceinte du Palais de justice de Paris au cours de laquelle la vice-bâtonnière, Mme Dominique Attias a signé le Pledge pour l’égalité dans l’arbitrage. Enfin, l’agenda proposait des rencontres et des échanges sur les enjeux de l’arbitrage en Afrique, le soutien des institutions publiques dans le cadre de l’arbitrage et la manière dont le Brexit pouvait affecter les places de Paris et de Londres.

Cette première édition qui a réuni 600 participants a rencontré un grand succès grâce à l’implication de tous les organismes, cabinets d’avocats et entreprises partenaires.