Le monde du droit

Mardi 28 février 2017

  •  
  •  
  •  
Vous êtes ici : Carrière & formation L’association "Pour la Cité" veut faciliter les stages en entreprise pour les étudiants en droit ayant des connaissances en "droits étrangers"

L’association "Pour la Cité" veut faciliter les stages en entreprise pour les étudiants en droit ayant des connaissances en "droits étrangers"

Envoyer Imprimer PDF

pourlaciteFondée en octobre 2015, l’association "Pour la Cité" a pour objectif de proposer des stages en entreprise, en cabinet d’avocats et dans d’autres organismes, à des étudiants inscrits dans des universités étrangères venant parfaire leur cursus universitaire en France dans le cadre de programmes d’échanges interuniversitaires.

La mondialisation des échanges et le développement des nouvelles technologies rendent nécessaire le développement international pour les entreprises quelle que soit leur taille. Les entreprises bien établies ont déjà une activité significative à l’international. Les « start up » quant à elles se conçoivent dès l’origine avec une vision européenne voire mondiale.

Pour conquérir de nouveaux marchés, les entreprises doivent appréhender des systèmes juridiques différents avant de procéder à leur déploiement à l’international.

Aussi, les directions juridiques de ces entreprises doivent disposer de collaborateurs connaissant les bases du système juridique des pays d’implantation, bénéficier de leur réseau relationnel et de leur savoir-faire. Elles doivent également ’assurer la couverture linguistique des pays d’implantation.

Cependant, l’embauche d’un juriste dans le pays d’implantation n’est pas toujours justifiée ou économiquement possible alors même que la direction juridique a besoin de défricher les sujets juridiques du pays cible avant de consulter des avocats locaux et assurer un meilleur suivi des opérations.

Pour les fondateurs de l’association "Pour la Cité", la solution est de recruter un stagiaire disposant d’une connaissance du système juridique local.

Une relation gagnant-gagnant entre entreprises et stagiaires

Chaque année de nombreux étudiants étrangers ayant effectué une première partie d’études en droit dans leur pays d’origine s’inscrivent dans les universités françaises pour y poursuivre leur cursus du Mastère 1 au Doctorat.
Ces étudiants sont prêts à effectuer des stages pour approfondir leurs liens avec la France et découvrir le fonctionnement et la pratique du droit dans les entreprises et/ou cabinets d’avocats française.

Pour combler le besoin des entreprises et des cabinets d’avocats, l’association « Pour la Cité » propose de faciliter l’identification de ces étudiants et leur recrutement grâce aux liens qu’elle a noués avec les universités.

L’association "Pour la Cité" a déjà conclu un partenariat avec l’Université Paris II Panthéon-Assas et d’autres sont en bonne voie de l’être. Les fondateurs comptent également sur leur réseau dans les entreprises, les cabinets d’avocats et la Chambre de Commerce Internationale.

Développer un maillage international de juristes ayant une connaissance du droit français et de sa pratique

Un des objectifs de l’association "Pour la Cité" est de développer un maillage international de juristes ayant une pratique du droit français et de participer à son rayonnement. Ses fondateurs, Charles CASAL (Avocat au Barreau de Paris, associé du Cabinet Cheysson Marchadier & Associés) Jean-Marie GAUVAIN (Directeur des risques juridiques, Casino), Anna GUILLAUME (Directrice juridique, IMS Cegedim) et Cori CABISTANY (Directrice juridique BU Bioénergie, Areva), ont la conviction que ce maillage passe par une philosophie de réciprocité, celle-ci se traduisant par l’engagement des stagiaires de proposer, le moment venu et dans la mesure du possible, des stages aux étudiants français qui leur seront ultérieurement adressés par l’association "Pour la Cité".

Plus d'informations sur le site de l'association "Pour la Cité" : http://www.pourlacite.fr 

Arnaud Dumourier (@adumourier)