Le monde du droit

Samedi 22 juillet 2017

Vous êtes ici : Particuliers Famille Refus d’inscription de la mention "sexe neutre" à l’état civil

Refus d’inscription de la mention "sexe neutre" à l’état civil

Envoyer Imprimer PDF

Le refus d’inscription de la mention "sexe neutre" sur l’acte de naissance du demandeur n’est pas une atteinte disproportionnée au droit au respect de sa vie privée, au regard du but légitime poursuivi.

M. D. a été inscrit à l’état civil comme étant de sexe masculin. Il a saisi le président du tribunal de grande instance (TGI) d’une demande de rectification de son acte de naissance, afin que soit substituée, à l’indication "sexe masculin", celle de “sexe neutre” ou, à défaut, "intersexe".

La cour d’appel d’Orléans a rejeté sa demande, retenant que l’intéressé avait, aux yeux des tiers, l’apparence et le comportement social d’une personne de sexe masculin, conformément à l’indication portée dans son acte de naissance.

La Cour de cassation, dans une décision du 4 mai 2017, rejette le pourvoi formé contre l’arrêt d’appel, énonçant que la loi française ne permet pas de faire figurer, dans les actes de l’état civil, l’indication d’un sexe autre que masculin ou féminin.
Elle ajoute que si l’identité sexuelle relève de la sphère protégée par l’article 8 de la Convention de sauvegarde des droits de l’Homme, la binarité des mentions relatives au sexe dans les actes de l’état civil poursuit un but légitime, étant nécessaire à l’organisation sociale et juridique, dont elle constitue un élément fondateur.
Ainsi, la reconnaissance par le juge d’un sexe "neutre" aurait des répercussions profondes sur les règles du droit français construites à partir de la binarité des sexes et impliquerait de nombreuses modifications législatives de coordination.

La Cour de cassation valide donc le raisonnement de la cour d’appel qui a jugé que l’atteinte au droit au respect de la vie privée de M. D. n’était pas disproportionnée au regard du but légitime poursuivi.

© LegalNews 2017 - daoui lila


Bénéficiez d'un essai gratuit à LegalNews


LegalNews , veille juridique et comptable

  • Un service de veille multi-sources unique sur le marché : une ouverture sur l’ensemble des sources de références de l’information juridique
  • Chaque jour, la garantie d’être informé en temps réel de toute l’actualité indispensable à votre profession (alertes thématiques, alertes sur mots-clés…)
  • Une information claire, précise et rapide à appréhender, grâce à des synthèses élaborées par des spécialistes et l’accès direct aux textes officiels

LegalNews vous offre une surveillance exhaustive de l’actualité juridique (presse, revues juridiques, sources officielles et institutionnelles…). Recevez votre sélection d’informations sur-mesure en fonction de votre activité pour vous concentrer sur la véritable valeur ajoutée de votre métier.

Pour bénéficier dès maintenant d’un essai gratuit et sans engagement grâce au Monde du Droit, cliquez ici