Le monde du droit

Vendredi 28 avril 2017

  •  
  •  
  •  
Vous êtes ici : Particuliers Successions et libéralités Forme authentique obligatoire pour les donations entre vifs

Forme authentique obligatoire pour les donations entre vifs

Envoyer Imprimer PDF

La Cour de cassation rappelle que les donations entre vifs doivent être passées devant notaire, à peine de nullité.

Un jugement a prononcé le divorce de M. X. et de Mme Y. Des difficultés se sont élevées lors des opérations de liquidation et de partage de leurs intérêts patrimoniaux.

La cour d’appel de Paris a jugé qu’il n’y avait pas lieu de prononcer la nullité de l'acte sous seing privé conclu entre M. X. et Mme Y., retenant que l'engagement aux termes duquel celle-ci a donné un bien immobilier à sa fille, à charge pour le père de rembourser le solde de l'emprunt, ne peut être qualifié d'acte à titre onéreux.

La Cour de cassation, dans une décision du 22 février 2017, casse l’arrêt d’appel au visa de l'article 931 du code civil, selon lequel les donations entre vifs doivent être passées devant notaire, à peine de nullité, soulevant qu’en l’espèce, l'acte n'avait pas été passé en la forme authentique.

© LegalNews 2017 - daoui lila


Bénéficiez d'un essai gratuit à LegalNews


LegalNews , veille juridique et comptable

  • Un service de veille multi-sources unique sur le marché : une ouverture sur l’ensemble des sources de références de l’information juridique
  • Chaque jour, la garantie d’être informé en temps réel de toute l’actualité indispensable à votre profession (alertes thématiques, alertes sur mots-clés…)
  • Une information claire, précise et rapide à appréhender, grâce à des synthèses élaborées par des spécialistes et l’accès direct aux textes officiels

LegalNews vous offre une surveillance exhaustive de l’actualité juridique (presse, revues juridiques, sources officielles et institutionnelles…). Recevez votre sélection d’informations sur-mesure en fonction de votre activité pour vous concentrer sur la véritable valeur ajoutée de votre métier.

Pour bénéficier dès maintenant d’un essai gratuit et sans engagement grâce au Monde du Droit, cliquez ici