L'AMF sanctionne un investisseur pour manquement d'initié

Bourse
TAILLE DU TEXTE

Un investisseur franco-américain est sanctionné à hauteur de 1,3 million d'euros pour avoir profité d'une information privilégiée au moment de son entrée au capital d'Electricité et eaux de Madagascar en 2010.

Par une décision du 25 juillet 2013, la Commission des sanctions de l'Autorité des marchés financiers (AMF) a infligé à l'investisseur franco-américain Guy Wyser-Pratte une sanction de 1,3 million d'euros dans l'affaire Electricité et eaux de Madagascar (EEM). Guy Wyser-Pratte a en effet profité d'une information privilégiée au moment de son entrée au capital d'EEM en 2010, opération rendue publique trois mois plus tard. L'AMF considère que "le manquement d'utilisation de l'information privilégiée commis en toute connaissance de cause (…) revêt une particulière gravité" et estime (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNew ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne