Le monde du droit

Mercredi 20 septembre 2017

Vous êtes ici : International Europe

Europe

UE : Facebook sanctionné d'une amende de 110 M€ pour le rachat frauduleux de WhatsApp

Envoyer Imprimer PDF

La Commission européenne a infligé au réseau social Facebook une amende de 110 M€ pour ses déclarations trompeuses concernant son acquisition de WhatsApp.

UE : identification des actionnaires de sociétés cotées

Envoyer Imprimer PDF

Publication au JOUE d'une directive relative à l'identification des actionnaires de sociétés cotées.

Déchets : procédure d'infraction de Bruxelles contre la France

Envoyer Imprimer PDF

La Commission européenne demande à 14 Etats membres dont la France de se conformer aux obligations de rapport au titre de la réglementation en matière de déchets.

CJUE : la taxe de 3 % sur les dividendes est contraire au droit de l'Union

Envoyer Imprimer PDF

La CJUE estime que la taxe française de 3 % sur les dividendes est contraire à la directive européenne mère-fille.

CJUE : Uber relève du domaine du transport pouvant être soumis à la détention de licences et agréments

Envoyer Imprimer PDF

Selon l’avocat général Szpunar, la plateforme électronique Uber relève du domaine du transport, son activité n’étant pas régie par le principe de la libre prestation des services.

UE : informations techniques devant servir au calcul des provisions techniques et des fonds propres de base en assurance et réassurance

Envoyer Imprimer PDF

Publication au JOUE d'un règlement d'exécution arrêtant les informations techniques devant servir au calcul des provisions techniques et des fonds propres de base aux fins des déclarations ayant une date de référence comprise entre le 31 mars et le 29 juin 2017.

UE : bon état écologique des eaux marines et préparation des stratégies pour le milieu marin

Envoyer Imprimer PDF

Publication au JOUE de deux textes relatifs au bon état écologique des eaux marines et à la préparation des stratégies pour le milieu marin.

CJUE : clause contractuelle prévoyant le remboursement de la somme prêtée dans la même devise que celle de son octroi

Envoyer Imprimer PDF

La clause d’un contrat de prêt qui prévoit le remboursement de la somme prêtée dans la devise étrangère dans laquelle le prêt a été octroyé ne constitue pas nécessairement une clause abusive, estime l'avocat général près la CJUE.

Page 5 sur 919