Le monde du droit

Samedi 25 avril 2015

  •  
  •  
  •  
Vous êtes ici : Home
L'industrie du Droit pèse 24 milliards d’euros

L'industrie du Droit pèse 24 milliards d’euros


Selon une étude réalisée par le cabinet de conseil Day One et Bruno Deffains, Professeur d’économie...

"A défaut d’engagements, Google risque une amende pouvant aller jusqu’à 10% du chiffre d’affaires annuel mondial du groupe"


Le Monde du Droit a interviewé Alexandre Lacresse avocat du cabinet Fidal et ancien rapporteur à...

Aurélie Cormier le Goff, Associée, Flichy Grangé Avocats

Aurélie Cormier le Goff, Associée, Flichy Grangé Avocats


Le Monde du Droit a interviewé Aurélie Cormier le Goff qui vient de rejoindre Flichy Grangé Avocats...

Au lendemain de la journée de la femme, mobilisation pour percer dans un des milieux les plus fermés du droit : l’arbitrage

Au lendemain de la journée de la femme, mobilisation pour percer dans un des milieux les plus fermés du droit : l’arbitrage


Grâce ou à cause du retentissement médiatique de certaines affaires, plus personne n’ignore ce...

Bâtonnat Paris 2016 : Benoît Chabert et Philip Cohen

Bâtonnat Paris 2016 : Benoît Chabert et Philip Cohen


Le Monde du Droit a interrogé Benoît Chabert et Philip Cohen, candidats au bâtonnat et...

Formalisme du cautionnement : rédaction de la mention manuscrite

Envoyer Imprimer PDF

La mention manuscrite sur le cautionnement par acte sous seing privé doit être de la main de la caution et non d'un tiers.

M. X. s'est rendu caution solidaire envers une société civile immobilière du paiement de toutes sommes dues au titre du bail qu'elle avait consenti à la société E., preneuse, dont il était le gérant.
Des loyers restant impayés, la bailleresse a délivré au preneur un commandement de payer visant la clause résolutoire, puis l'a assigné ainsi que la caution en paiement d'une certaine somme au titre d'arriérés de loyers et de frais de remise en état des lieux.

Dans un arrêt du 10 septembre 2010, la cour d'appel d'Aix-en-Provence a dit que l'acte de caution au nom de M. X. était nul et, en conséquence, a rejeté l'ensemble de ses demandes dirigées contre ce dernier.

La Cour de cassation rejette le moyen de la bailleresse l'estimant non fondé, le 13 mars 2012. La Haute juridiction judiciaire rappelle "qu'est nul l'engagement de caution, pris par acte sous seing privé par une personne physique envers un créancier professionnel, qui ne comporte pas la mention manuscrite exigée par l'article L. 341-2 du code de la consommation".
Or, "ayant constaté que les mentions manuscrites de l'acte de caution avaient été rédigées par la secrétaire, la cour d'appel, en a exactement déduit que, même si la signature de la caution n'était pas contestée, l'acte devait être annulé".

© LegalNews 2012


Bénéficiez d'un essai gratuit à LegalNews


LegalNews , veille juridique et comptable

  • Un service de veille multi-sources unique sur le marché : une ouverture sur l’ensemble des sources de références de l’information juridique
  • Chaque jour, la garantie d’être informé en temps réel de toute l’actualité indispensable à votre profession (alertes thématiques, alertes sur mots-clés…)
  • Une information claire, précise et rapide à appréhender, grâce à des synthèses élaborées par des spécialistes et l’accès direct aux textes officiels

LegalNews vous offre une surveillance exhaustive de l’actualité juridique (presse, revues juridiques, sources officielles et institutionnelles…). Recevez votre sélection d’informations sur-mesure en fonction de votre activité pour vous concentrer sur la véritable valeur ajoutée de votre métier.

Pour bénéficier dès maintenant de 15 jours d’essai gratuit et sans engagement grâce au Monde du Droit, cliquez ici

Levitra Prices
Viagra Dosage