Le monde du droit

Lundi 26 juin 2017

Vous êtes ici : LMD.TV Interviews Caroline Joly : "La réputation pénale des entreprises est un capital qu'il faut préserver"

Caroline Joly : "La réputation pénale des entreprises est un capital qu'il faut préserver"

Envoyer

Interrogée par Arnaud Dumourier, Directeur de la Rédaction du Monde du Droit, Caroline Joly, avocate associée au cabinet Baro Alto, et spécialiste de la défense des dirigeants d’entreprises principalement est revenue sur la réputation  pénale des dirigeants à l'aune d’un livre blanc sur cette question dont elle a coordonné la publication. Ce livre blanc est librement disponible en téléchargement et rassemble beaucoup d’informations utiles pour les dirigeants d’entreprises.

Caroline Joly estime que la réputation pénale des dirigeants d'entreprise est un capital devant être préservé et précise que lorsqu’une société est mise en cause, le nom de son dirigeant va être cité dans presque 90 % des cas. Elle souligne que, même en cas de relaxe, le dirigeant verra une atteinte à sa réputation. Il est donc nécessaire, à ses yeux, de maîtriser, dès le début des poursuites, les effets collatéraux de cette citation et des dommages pouvant être engendrés.

Concernant l’attitude que doit avoir le dirigeant d'entreprise en cas de poursuites pénales, Caroline Joly préconise d’éviter de "prendre des actions nécessaires à une bonne défense trop tard", en appelant, par exemple, un avocat tardivement dans la procédure. Elle conseille, par ailleurs, de réfléchir à la manière de communiquer en interne et en externe.

Enfin, Caroline Joly aborde la publication du livre blanc sur la réputation pénale des dirigeants d'entreprise, expliquant qu’il s’agit d’un ouvrage collectif, balayant différents sujets sur la responsabilité du dirigeant et la réputation d'une entreprise, avec un focus particulier sur le lanceur d'alerte qui est un sujet d'actualité.

livreblanc reputationpenale