EOLE (European Opensource & free software Law Event) 2017

On en parle
TAILLE DU TEXTE

La 10ème édition de la conférérence EOLE (European Opensource & free software Law Event) se déroulera le 5 décembre 2017 à Paris. L’édition 2017 d’EOLE, organisée à l’occasion du Paris Open Source Summit en décembre prochain, sera l’occasion de présenter les bonnes pratiques de gestion de l'open source  en s’intéressant aux possibilités de mutualisation.

Le recours àu logiciel libre et open source présente un grand nombre d’avantages pour les entreprises : indépendance vis-à-vis des éditeurs traditionnels, adaptabilité, pérennité… Le logiciel libre et open source peut également être perçu comme un différenciateur business pour les organisations souhaitant tirer profit de la transformation numérique pour leur métier. Celles-ci ont bien saisi cet intérêt et sont de plus en plus nombreuses à adopter le logiciel libre et open source : son utilisation au sein des entreprises aurait doublé entre 2010 et 2015, selon une étude menée par Gartner.

Les spécificités liées au fait d’utiliser des composants de logiciel libre et open source imposent aux entreprises de mettre en place de bonnes pratiques qui s’appuient sur le déploiement de certains outils, la formalisation de nouveaux processus ou encore la conception de référentiels. Ces bonnes pratiques permettront à l’entreprise de respecter les licences, mais surtout de tirer pleinement profit du logiciel libre et open source.

La gestion du logiciel libre et open source suppose donc la mise en place d’outils dédiés à l’audit du code (cf. Black Duck) et de processus de validation du code produit au sein de l’entreprise. De même, des contrats spécifiques devront être conclus (licences, mais également CLA ou CAA), sur lesquels les salariés de l'entreprise devront recevoir une formation.

L’édition 2017 d’EOLE, organisée à l’occasion du Paris Open Source Summit en décembre prochain (5 décembre 2017), sera l’occasion de présenter ces bonnes pratiques en s’intéressant aux possibilités de mutualisation.

Une telle mutualisation présente de nombreux avantages : économie de temps, diminution des coûts ainsi que des risques. Elle répond par ailleurs à cette idée d’une transformation numérique qui s’appuierait sur le logiciel libre et open source.

Cette journée permettra d’échanger sur les thèmes suivants :

- Harmonisation des pratiques contractuelles
- Référentiel en matière de politique du logiciel libre et open source
- Grille de lecture de licences
- Questions de licences dans les outils de développement continu
- License management and compliance tools
- Pratiques en matière de brevets
- Politiques en matière de marques

>>>>>> PLUS D'INFORMATIONS SUR http://eolevent.eu/