Le monde du droit

Jeudi 25 mai 2017

Vous êtes ici : A la Une Innovation : les juristes veulent suivre le mouvement pour faire face à l'auto-juridication

Innovation : les juristes veulent suivre le mouvement pour faire face à l'auto-juridication

Envoyer Imprimer PDF

innovationContrairement aux idées reçues, les professionnels du droit s’organisent en essayant de répondre aux nouveaux besoins des citoyens qui veulent accéder rapidement à des services juridiques en ligne simples.

Pour les intervenants de la table-ronde « Innovations et professions juridiques » organisée dans le cadre de JINOV le 2 février 2016, il ne faut pas avoir peur de l’émergence des start-up du droit mais au contraire réfléchir à la façon de réinventer son métier.

« Les avocats et les juristes ne sont plus des sachant. Tout le monde aujourd’hui a accès à l’information juridique.» 

Les legal start-up ont largement investi le marché du droit. Le volume des Legal Tech a été multiplié par 10 en 18 mois. Elles facilitent l’accompagnement juridique, jinov2016 professionsautomatisent des processus (édition de contrats, mise en demeure…) et proposent parfois des services intégrant de l’intelligence artificielle. Ces sociétés présentent également l’avantage d’avoir des prix compétitifs et jouent sur la transparence de leurs tarifs.

Pour Jean-Manuel Caparros, Responsable Marketing, Digital & Innovation - Axa Protection Juridique, ces sociétés répondent aux besoins des utilisateurs qui, lorsqu’ils rencontrent une difficulté, ont comme « premier réflexe de lancer une requête sur internet ». On assiste au phénomène d’auto-juridication c'est-à-dire que les justiciables vont rechercher eux-mêmes les informations et poser un « diagnostic ». « Les avocats et les juristes ne sont plus des sachant. Tout le monde aujourd’hui a accès à l’information juridique », constate également Jérôme Giusti, avocat, co-fondateur du cabinet 11.100.34.

Selon lui, il faut réinvestir les marchés à faible valeur ajoutée mais aussi repenser la relation avec les clients.
Ainsi, le cabinet 11.100.34 en partenariat avec The Family a mis au point "Jurismatic" un site internet qui fournit des modèles de contrats en open source pour les start-up, mais propose également des formations pour utiliser ces modèles.

Collaborer pour Innover

Chez Axa, on pense que ce mouvement est une tendance de fond et on a fait le choix d’y participer pour en tirer le meilleur parti.
Ainsi, Axa a développé un laboratoire d’innovation digitale pour accompagner les Legal Tech dans leur développement et les mettre au service de leurs clients.

De même, Natixis a créé, dans le cadre d’Open Law, un site qui serait le point d’accès unique à l’ensemble de la régulation financière européenne et « nous associerons à ces textes, ces datas à des moteurs de recherches » a précisé Christian Le Hir, Directeur juridique de Natixis.

En conclusion de cette table-ronde, les participants invitent les professionnels du droit à suivre à l’évolution du marché : «  Le marché change. Restons en veille permanente et n'ayons aucune certitude sauf celle que le monde et le marché changent », a indiqué Janin Audas, commissaire aux comptes.

Arnaud Dumourier (@adumourier)