Le monde du droit

Dimanche 30 avril 2017

  •  
  •  
  •  
Vous êtes ici : A la Une Peter, cet assistant virtuel qui veut simplifier le droit des start-up

Peter, cet assistant virtuel qui veut simplifier le droit des start-up

Envoyer Imprimer PDF

peterLouison Dumont a créé Peter, un assistant virtuel qui génère des contrats-types pour les start-up américaines. Il envisage de lancer son service en France également dans le domaine des start-up.

Le site internet hirepeter.com permet aux start-up américaines de générer des contrats-types avec des clauses modulables.

Comment cela fonctionne-t-il ? Tout se passe par échanges de mails. Il suffit d’adresser un email à Peter en langage naturel et celui-ci vous propose le contrat adéquat.

Un assistant super intelligent pour simplifier les démarches juridiques des start-up

Son créateur, Louison Dumont, jeune entrepreneur français de 18 ans qui a établi sa société, Bitproof en Californie, a commencé par faire des actes notariés sur la blockchain. En créant sa société, il s’est aperçu de la lourdeur des démarches juridiques : "Pour un entrepreneur, ces démarches juridiques sont un vrai point de friction".

Son idée : simplifier tout cela en utilisant à la fois la technologie blockchain qu’il connaissait et l’intelligence artificielle.

"Notre service est un assistant super intelligent. Le but est de simplifier des démarches complexes et onéreuses pour un créateur d’entreprise. Je ne trouvais pas cela normal alors que je lançais ma société de devoir dépenser des centaines de dollars alors que les contrats sont toujours les mêmes dans ce domaine. Aussi, j’ai vu l’opportunité de faire des contrats-types et de créer un logiciel pour générer son contrat à moindre coût".

peter@hirepeter

Peter permet aux créateurs de start-up d’adapter les contrats générés : "Aux Etats-Unis, les contrats des start-up sont déjà standardisés. Cependant, cela manquait d’explications. Avec Peter, nous expliquons aux créateurs ce qu’il y a dans chaque contrat avec des termes simples. Si l’entrepreneur veut changer des clauses, il peut le dire en langage naturel à Peter et celui-ci va adapter le contrat".

Louison Dumont envisage de lancer son service en France également dans le domaine des start-up.

Cependant, "les contrats sont moins standardisés qu’à San Francisco ou à New-York". L’implantation sera donc vraisemblablement plus compliquée mais cela signifie aussi "un potentiel plus important", notamment car il y a peu d’entreprises sur ce secteur et les coûts restent importants selon le créateur de Peter.

Arnaud Dumourier (@adumourier)