Le monde du droit

Samedi 25 mars 2017

  •  
  •  
  •  
Vous êtes ici : A la Une Une rentrée sous le signe de l’innovation

Une rentrée sous le signe de l’innovation

Envoyer Imprimer PDF

innovationArrivée de Rocket Lawyer en France, partenariats entre legaltech et professionnels du droit, Open Case Law, les 24H de l’innovation… La rentrée est placée sous le signe de l’innovation.

L’événement de cette rentrée est sans aucun doute l’arrivée de Rocket Lawyer en France via une joint-venture avec ELS. Assurément, peu de personnes s’attendaient  à un  partenariat de ce type,  mêmes les plus averties, dans un monde de l’édition juridique qui est plutôt conservateur. 

Cette entrée du géant américain - qui a d’ailleurs inspiré de nombreuses legal start-up françaises - risque de rebattre les cartes des prestations juridiques en ligne qui s’internationalisent de plus en plus. Ainsi, Wonder.Legal  (anciennement Document-Juridique.com) est présent dans 5 pays (France, Brésil, Espagne, Italie et Allemagne). Captain-Contrat a levé 1 millions d’euros et annoncé son ambition de "Devenir le département juridique numérique de toutes les TPE / PME en Europe".  Quant à LegalStart, outre des partenariats avec  des notaires et BNP Paribas, la legaltech s’associe avec le réseau d’avocats EuroJuris France pour "réinventer ensemble la pratique du droit". Le marché des prestations juridiques en ligne s’internationalise, les partenariats se nouent, peu à peu le paysage de la  legaltech se dessine.

L’innovation est aussi le fait d’un travail collaboratif entre tous les acteurs du monde du droit. C’est ce que montre l’association Open Law qui lance son nouveau programme P5 "Open Case Law" sur l’ouverture des données de jurisprudence. De même,  le Conseil national des barreaux (CNB) organisera les 13 et 14 octobre prochains les 24 heures de l’innovation pour "développer l’innovation auprès des acteurs économiques de la profession d’avocat" et "d’appréhender l’innovation et les enjeux spécifiques de la filière". Voilà des initiatives qui sensibilisent et mobilisent les professionnels du droit à la transformation numérique de leurs métiers. Ces derniers sauront-ils en tirer profit ?

Arnaud Dumourier (@adumourier)