Le monde du droit

Dimanche 30 avril 2017

  •  
  •  
  •  
Vous êtes ici : A la Une EuroJuris France et eJust s'allient pour faciliter la résolution des litiges commerciaux

EuroJuris France et eJust s'allient pour faciliter la résolution des litiges commerciaux

Envoyer Imprimer PDF

mainspcEuroJuris et eJust ont conclu un partenariat au service des entreprises pour la résolution des litiges commerciaux.

EuroJuris France, réseau qui fédère plus de 1.000 professionnels du droit sur l’ensemble du territoire, et eJust, plateforme d’arbitrage en ligne dédiée aux entreprises, ont annoncé la signature d’un partenariat. L'objectif est de faciliter l’accès au droit à toutes les entreprises, quels que soient leur taille ou leurs moyens, dès lors qu’elles sont confrontées à un litige commercial dans le cadre de leurs activités.

La solution eJust permet aux entreprises de régler leurs litiges en ligne. Le recours à cet "eTribunal" leur permet d’éviter une procédure longue et onéreuse en les assurant d’un règlement par un professionnel du droit. Dans le cadre de ce partenariat, les membres d’EuroJuris France seront formés à l’arbitrage eJust et pourront désormais intervenir suivant leurs domaines de spécialisation dans le règlement de litiges.

Pour procéder aux arbitrages, eJust s’appuie sur des avocats indépendants, rigoureusement sélectionnés en fonction de leurs compétences juridiques et sectorielles. "C’est dans ce cadre que s’inscrit notre partenariat avec eJust", explique Sophie Clanchet, Présidente d’EuroJuris France. "Notre réseau se distingue aujourd’hui par un taux d’avocats spécialistes supérieur à la moyenne nationale mais aussi par la diversité des secteurs d’activité maîtrisés par les membres : construction, BTP, hôtellerie restauration, agriculture, collectivités, etc. Nous sommes fiers de pouvoir mettre ces expertises ainsi que celles de nos huissiers à la disposition des entreprises qui ont recours à eJust, et de faciliter ainsi la gestion de leurs activités au quotidien."

Avec ce partenariat, EuroJuris France veut montrer son ouverture par rapport aux legal tech : "Nous sommes guidés par une volonté d’ouverture. La réflexion entre représentants d’une même profession ne suffit plus. Nous avons décidé d’associer l’ensemble des parties prenantes du marché du droit car l’air du temps est à l’innovation collective. L’arrivée de nouveaux acteurs comme eJust est une formidable opportunité pour imaginer de nouvelles manières de travailler au profit d’une valeur ajoutée toujours plus grande pour nos clients", explique Sophie Clanchet.

Pour Amiel Feldman, , avocat et fondateur d’eJust, la complémentarité avec le réseau EuroJuris France est évidente : "Nous avons besoin de professionnels expérimentés et spécialisés dans ces domaines, comme les membres d’EUROJURIS FRANCE, qu’il s’agisse des avocats à même de trancher les litiges ou des huissiers à même de faciliter la mise en œuvre des décisions. Ce partenariat nous permet donc d'accéder à toute une série de spécialistes dans différents domaines que l'on peut former et que l'on peut solliciter quand cela concerne leur domaine de spécialité. Cela facilite beaucoup le recrutement, la formation des arbitres mais aussi l'information des avocats et de leurs clients. Par ailleurs, pour les avocats, c'est une source de revenus et une solution supplémentaire à offrir à leurs clients."

Arnaud Dumourier (@adumourier)