Le monde du droit

Mardi 27 juin 2017

Vous êtes ici : A la Une Vidéo. Laurent Godfroid (Gide) : "Il faut réguler les plateformes numériques"

Vidéo. Laurent Godfroid (Gide) : "Il faut réguler les plateformes numériques"

Envoyer Imprimer PDF

laurent godfroidLaurent Godfroid, Associé, Gide , lors du Business & Legal Forum 2016, revient sur la question de savoir si l'on peut réguler les plateformes numériques.

Interrogé par Arnaud Dumourier, Directeur de la Rédaction du Monde du Droit, Laurent Godfroid, Associé, Gide, lors du Business & Legal Forum 2016, est revenu sur la question de savoir si l'on peut réguler les plateformes numériques.

Laurent Godfroid précise que réguler les plateformes devient une obligation, car il estime qu’il y a probablement eu un laisser-faire en Europe, notamment en droit de la concurrence, pendant de nombreuses années. Il ajoute qu’il a permis à certains opérateurs notamment américains de se développer et peut être d’abuser de leur position dominante au détriment d’un certain nombre d’entrepreneurs, de start-up et d’entreprises dépendantes de ces plateformes. Il indique cependant qu’il y a une prise de conscience en Europe de la nécessité de réguler ces plateformes afin que tout le monde joue avec les mêmes règles du jeu et qu’il puisse y avoir une concurrence fondée sur les mérites.

Laurent Godfroid rappelle ensuite que certaines entreprises essaient de se battre en utilisant le droit de la concurrence pour tenter de survivre pendant un temps, mais qu’elles sont souvent détruites par ces nouveaux acteurs. Il précise toutefois que d’autres entreprises essaient de s’adapter, de se diversifier et de tirer parti de cette évolution qu’apportent les plateformes pour essayer à nouveau d’innover. Laurent Godfroid en déduit que de ce point de vue, l’arrivée des plateformes peut avoir un effet pro-concurrentiel, c’est-à-dire un effet de concurrence saine.