Transmissions aux adoptés simples

Fiscalité des personnes
TAILLE DU TEXTE

L’administration fiscale revient sur les conditions à remplir pour un adopté simple pour bénéficier du tarif des successions en ligne directe.

Une actualité du 24 août 2017, publiée au Bulletin officiel des Finances publiques-Impôts (BOFiP-Impôts), précise que l’article 36 de la loi n° 2016-297 du 14 mars 2016 relative à la protection de l’enfant, complété par l’article 9 de la loi n° 2016-1917 du 29 décembre 2016 de finances pour 2017, a modifié les conditions prévues au 3° de l’article 786 du code général des impôts (CGI) qui permettent d’accorder à un adopté simple le bénéfice du tarif des successions en ligne directe.  Il n’est désormais plus exigé, pour les adoptés mineurs au moment du décès de l’adoptant, qu’ils aient reçu pendant cinq ans au moins des secours et (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNew ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne

Certificat Credit manager

Du 18 septembre 2017 au 16 février 2018