Shearman & Sterling LLP conseille Schneider Electric

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

Shearman & Sterling LLP conseille Schneider Electric sur sa première émission obligataire en dollars US.

Le 21 septembre 2012, Schneider Electric a annoncé avoir émis avec succès ses premières obligations aux Etats-Unis d'un montant de 800 millions de dollars américains, portant intérêt au taux de 2,95% et arrivant à maturité en 2022. 

Cette émission obligataire été réalisée par voie de placement privé auprès d'investisseurs institutionnels, y compris aux Etats-Unis dans le cadre de la règle 144A. Le règlement-livraison est intervenu le 27 septembre 2012.

Selon le communiqué de la société, "les recettes de l'émission seront affectées à des dépenses générales de l'entreprise. Cette émission obligataire permet à Schneider Electric d'accéder aux larges sources de financement en dollars américains et lui permet de prolonger la maturité moyenne de sa dette à des conditions de marché favorables."

L’équipe de Shearman & Sterling était composée d’avocats des bureaux de Paris et de Londres. Elle était dirigée par Bertrand Sénéchal, David Dixter et Apostolos Gkoutzinis, assistés de Séverine de La Courtie, Kara Major et Arthur Ravignon, collaborateurs. Niels Dejean et Douglas McFadyen étaient en charge des aspects fiscaux, assistés de Stéphanie Gicquel-Gimenez et Derek Kershaw, collaborateurs.


Lex Inside du 27 février 2024 :

Lex Inside du 20 février 2024 :

Lex Inside du 16 février 2024 :