NGO Cohen Amir-Aslani & Associes conseille Innovacom dans son investissement dans Cailabs

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

CAILabs, start-up innovante spécialisée dans le traitement de la lumière, lève 1 million d’euros auprès d’investisseurs menés par le fonds d’Innovacom lequel investit au travers de son FCPR Technocom 2.

 

 

Créée en juin 2013 par trois associésissus du laboratoire Kastler Brossler–laboratoire reconnu comme un des acteurs majeurs de la physique fondamentale des systèmes quantiques avec trois prix Nobel au cours de ces cinq dernières années-, CAILabs développe une technique innovante de traitement des faisceaux lumineux provenant de l’optique quantique.

En collaboration avec Alcatel-Lucent Bell Labs, la start-up propose une solution innovante et ambitieuse pour les télécommunications, permettant de multiplier par 10 le flux de données transporté dans les fibres optiques nouvelle génération. Un bond technologique fondamental quand on sait que les besoins en débit sont décuplés tous les 5 à 7 ans !Cette solution trouve également application dans d’autres secteurs d’activités. CAILabs travaille par exemple avec un industriel de l’automobile afin de simplifier les procédés de soudure laser.
Au départ, « on pensait que ça pouvait intéresser l’imagerie médicale mais très vite, on a su que le vrai champ d’application, c’étaient les télécommunications. Ce qui n’interdit pas, bien sûr, de développer d’autres usages à terme. » explique Jean-François Morizur.

Les 3 co-fondateurs, Jean-François Morizur (Ecole Normale Supérieure, et Université Pierre et Marie Curie), Guillaume Labroille (Télécom ParisTech et Polytechnique) et Nicolas Treps (Polytechnique, expert scientifique, professeur de l’Université Pierre et Marie Curie), ont créé cette innovation conçue au sein du laboratoire Kastler Brossler. Elle a étérécemment primée comme lauréat du concours OSEO en 2013. La SATT Lutech a assuré le transfert de la technologie.

Afin d’amorcer cette start-up prometteuse, un pool d’investisseurs composé d’Innovacom et de quatre business angels dont le P-DG de Safran Consulting, Thierry de Mazancourt, ont apporté 1M€. Innovacom a investi 600K€ et les business angels ont apporté les 400K€ restants.Cette première levée de fonds permettra à CAILabs de réaliser les prochaines étapes de son développement et la commercialisation de ses systèmes dédiés aux communications et à l’industrie de pointe.

Jérôme Lecoeur, Directeur Général d’Innovacom Gestion, souligne : "Avec cette participation,via notre fonds d’amorçagetechnocom2, à cet essaimage du laboratoire Kastler Brossel, nous illustrons avec un sujet exemplaire la stratégie que nous menons avec ce véhicule d’investissement : partir d’une technologie unique issue de la recherche fondamentale et accompagner une équipe de premier plan dans la création de sa société, avec dans le cas d’espèce, l’ambition de participer au développement puis au déploiement de ce qui devrait être un élément clé des futurs réseaux de télécommunications".

Le cabinet Ngo Cohen Amir-Aslani& Associés, avec Karine Fitau, était le conseil juridique d’Innovacomdans cet investissement stratégique pour le fonds.CAILabs était, quant à elle, conseillée par Maître Walid Ammar.


Lex Inside - L’actualité juridique - Émission du 9 juillet 2024 :

Lex Inside - L’actualité juridique - Émission du 4 juillet 2024 :

Lex Inside - L’actualité juridique - Émission du 2 juillet 2024 :