Le Conseil national des barreaux salue le vote du Sénat sur la constitutionnalisation de l’IVG

Institutions
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le Conseil national des barreaux (CNB) salue le vote des sénateurs sur le projet de loi constitutionnelle n°1983, relatif à la liberté de recourir à l'interruption volontaire de grossesse (IVG).

Après le vote du Sénat, le CNB se réjouit d’une avancée significative sur le chemin qui mène à la constitutionnalisation de l’interruption volontaire de grossesse.

« La constitutionalisation de l’IVG aura bien lieu. Bientôt, nous opposerons la force du droit aux vents mauvais. Les avocats y veilleront, toujours vigilants et fidèles à la mémoire de Gisèle Halimi » déclare Julie Couturier, présidente du Conseil national des barreaux.

Le 2 février dernier, le Conseil national des barreaux a exprimé son soutien au texte à travers une résolution adoptée en Assemblée générale. Le CNB rappelait à cette occasion que « la garantie et la défense des libertés et des droits fondamentaux sont des fondements de l’État de droit. » Cette constitutionnalisation offrirait également une protection juridique empêchant toute norme inférieure de diminuer la portée de ce droit.

Le Conseil national des barreaux appelle désormais de ses vœux à la concrétisation de cette révision constitutionnelle.


Lex Inside du 23 avril 2024 :

Lex Inside du 18 avril 2024 :

Lex Inside du 15 avril 2024 :