Jones Day conseille le Port Autonome d'Abidjan

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

Jones Day conseille le Port Autonome d'Abidjan pour la concession de son deuxième terminal à conteneurs.

Jones_day

 

Le cabinet d'avocats international Jones Day a conseillé le Port Autonome d'Abidjan, société d'Etat de la République de Côte d'Ivoire, pour la concession du deuxième terminal à conteneurs (TC2) du port d'Abidjan.

Après un appel d'offre international, cette concession a été octroyée à un consortium constitué d'APM Terminals (groupe Maersk), Bolloré Africa Logistics et Bouygues Travaux Publics. La convention de concession, d'une durée de 21 ans et signée le 19 décembre 2013 à Abidjan, prévoit un droit d'entrée de 120 millions d'euros, une redevance annuelle fixe de 22 millions d'euros, un montant d'investissements à la charge du concessionnaire de l'ordre de 250 millions d'euros et des mécanismes de régulation financière.

Avec un linéaire de quai de 1250 mètres fondés à -18 m et un terre-plein de 37,5 hectares, le TC2 se positionne comme le Terminal le plus profond de la façade atlantique de l'Afrique et le premier de cette région capable d'accueillir des navires de type « post panamax » d'une capacité de 8 500 TEU.

Dans le cadre de cette opération, le Port Autonome d'Abidjan était conseillé par Jones Day :

Denis Bandet, Of Counsel, et Nicolas Boittin (Energie, Projets & Infrastructure).
Le Port Autonome d'Abidjan était également conseillé par Axelcium (conseil en transaction et ingénierie financière des PPP) et par le cabinet Assi-Metan et Me Adama Kamara pour les aspects de droit ivoirien.

APM Terminals était conseillé par Reed Smith (Andrew Tetley, counsel, et Nicolas Lefèvre). Bolloré Africa Logistics était conseillé par sa direction juridique.


Lex Inside - L’actualité juridique - Émission du 9 juillet 2024 :

Lex Inside - L’actualité juridique - Émission du 4 juillet 2024 :

Lex Inside - L’actualité juridique - Émission du 2 juillet 2024 :