Résolution du plan de redressement sans liquidation : devenir des créances

Entreprises en difficulté
Outils
TAILLE DU TEXTE

Lorsque la résolution du plan n’est pas suivie d’une procédure de liquidation, en l’absence de procédure collective en cours, le juge-commissaire ne peut plus être saisi pour statuer sur l’admission ou le rejet des créances.

Dans un arrêt du 25 octobre 2023 (pourvoi n° 22-13.185), la Cour de cassation apporte des précisions concernant l’admission ou le rejet des créances lorsque la résolution du plan de redressement n’est pas suivie d’une procédure de liquidation. Selon l’article L. 626-27, I, alinéa 4, du code de commerce, rendu applicable au redressement judiciaire par l’article L. 631-19 du même code, le jugement prononçant la résolution du plan de redressement met fin aux opérations et à la procédure lorsque celle-ci est toujours en cours. Il en résulte que, lorsque la (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Lex Inside du 27 février 2024 :

Lex Inside du 20 février 2024 :

Lex Inside du 16 février 2024 :