White & Case : intervention sur une émission d'obligations convertibles

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

 Le cabinet White & Case est intervenu aux côtés de Siclaé, dans le cadre de son émission d’obligations convertibles d’un montant maximum de 80 millions d’euros. 

whitecase320

White & Case LLP est intervenu en tant que deal counsel dans le cadre de l’émission d’obligations convertibles en actions nouvelles de Siclaé, d’un montant d’environ 70 millions d’euros, susceptible d’être porté à un montant d’environ 80 millions d’euros en cas d’exercice en totalité d’une clause d’extension. La maturité des obligations convertibles est de sept ans.

Siclaé est un acteur agroalimentaire concentré sur la création de valeur à partir de la transformation des grandes productions céréalières (orge, malt, blé, maïs). Le groupe Siclaé est implanté dans 24 pays sur 4 continents et a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 2,5 milliards d’euros pour l’exercice clos le 30 juin 2013.

Cette émission, qui a fait l’objet d’un prospectus visé par l’Autorité des marchés financiers, est réservée prioritairement aux adhérents et salariés des coopératives associées commanditaires de la Société ainsi qu’aux salariés des sociétés du groupe. Ni les obligations convertibles, ni les actions sous-jacentes ne sont admises aux négociations sur un quelconque marché.

L’objectif de l’émission est de financer les projets de développement du Groupe, notamment d’accompagner le plan d’investissement des pôles Malterie (Malteurop) et Meunerie (NutriXo) et, en cas de conversion des Obligations, de renforcer la structure de capital de la Société.

Société Générale et Banque Hottinguer sont intervenues en tant que Chefs de File Associés dans le cadre de l’émission.

L’équipe de White & Case constituée à l’occasion de cette opération était conduite par Hugues Mathez et Thomas Le Vert, associés, assistés de Bénédicte Braquehaye, Agathe Senlecq et Antonin Deslandes. Les aspects fiscaux ont été traités par Alexandre Ippolito, associé, assisté de Marcus Schmidbauer.


Grenelle du Droit 5 : Thomas Baudesson, candidat au co-bâtonnat de Paris

Grenelle du Droit 5 : Louis Degos, candidat au bâtonnat de Paris

Grenelle du Droit 5 : Besma Boumaza, vice-présidente de l'AFJE