Suspension de l'arrêté anti-mendicité d'Amiens

Droit public général
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le juge des référés du tribunal administratif d'Amiens fait droit à la demande d'associations en ordonnant la suspension de l'exécution de l'arrêté par lequel la maire d’Amiens a interdit la mendicité dans plusieurs rues et places du centre-ville du 1er mai au 31 août 2024.

Par un arrêté du 25 avril 2024, la maire d’Amiens a interdit la mendicité dans plusieurs rues et places du centre-ville du mardi au samedi entre 8h et 20h, pour la période du 1er mai au 31 août 2024. La maire a justifié cette décision par le fait que la mendicité continue et statique aux abords des commerces était de nature à causer des troubles à l’ordre public, occasionnant des plaintes régulières de la part des commerces et l’intervention de la police. Plusieurs associations ont saisi le tribunal administratif (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Grenelle du Droit 5 : Thomas Baudesson, candidat au co-bâtonnat de Paris

Grenelle du Droit 5 : Louis Degos, candidat au bâtonnat de Paris

Grenelle du Droit 5 : Besma Boumaza, vice-présidente de l'AFJE