Heenan Blaikie conseil du fondateur et dirigeant de ToLuna plc

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

Heenan Blaikie AARPI conseille le fondateur et dirigeant de ToLuna plc, Frédéric-Charles Petit, dans le cadre de l’offre d’acquisition de la société par ITWP Acquisitions Limited.

Heenan Blaikie AARPI a conseillé Frédéric-Charles Petit, fondateur et dirigeant de la société de droit anglais cotée à la bourse de Londres (AIM), ToLuna plc, l’un des principaux spécialistes d’études de marché et de sondages en ligne, à l’occasion de l’offre d’acquisition de l’intégralité de ses titres par ITWP Acquisitions Limited suivie d’un retrait de la cote.

Cette offre a été présentée par ITWP Acquisitions Limited sous forme d’un « scheme of arrangement » régi par le Companies Act 2006 sur la base d’une valorisation globale du groupe ToLuna de 161 millions de livres sterling, soit près de 192 millions d’euros.

ITWP Acquisitions Limited est une société holding nouvellement créée en vue de cette opération, soutenue par le fonds d’investissement belge Verlinvest, qui détient à ce jour 14,4% du capital de ToLuna plc. Les actionnaires Eurovestech plc et Invesco Asset Management Limited, qui détiennent ensemble environ 60% des parts de ToLuna plc, ont d’ores et déjà accepté les termes de l’offre.

A l'issue de l'opération, il est prévu que le nouveau groupe ToLuna poursuive son développement sous la direction de Frédéric-Charles Petit.

Dans le cadre de cette opération, Frédéric-Charles Petit était conseillé par Pascale Gallien et Anne-Sylvie Vassenaix-Paxton, associées du cabinet Heenan Blaikie AARPI, assistées de Karine Belhomme et Jan Dobrzensky, avocats collaborateurs.

George Knighton, associé d’Allen & Overy LLP (Londres), conseillait Verlinvest ; Clare Grayston, associée de Nabarro LLP (Londres) conseillait Eurovestech et Simon Griffiths d’Addleshaw Goddard représentait ToLuna plc.


Lex Inside - L’actualité juridique - Émission du 21 juin 2024 :

Lex Inside – L’actualité juridique - Émission du 18 juin 2024 :

Grenelle du Droit 5 : Thomas Baudesson, candidat au co-bâtonnat de Paris