Le Conseil constitutionnel décide de donner le nom de Robert Badinter à sa salle d’audience publique

Institutions
Outils
TAILLE DU TEXTE

Afin d’honorer la mémoire de Robert Badinter, qui présida le Conseil constitutionnel de 1986 à 1995, le Président Laurent Fabius et ses collègues membres du Conseil constitutionnel ont décidé de donner son nom à la salle au sein de laquelle, au Palais-Royal, se tiennent les audiences publiques.

Lui-même éminent avocat, le Président Badinter a milité dès la fin des années 1980 pour l’ouverture aux citoyens du droit de porter le débat de constitutionnalité devant le prétoire du Conseil constitutionnel. Jusqu’à ce que puisse, en 2008, être créée la procédure de la question prioritaire de constitutionnalité, il a poursuivi ce combat, qui lui apparaissait comme le complément nécessaire de celui qu’il avait précédemment conduit comme garde des Sceaux pour ouvrir la voie de la saisine par les justiciables de la Cour européenne des droits de l’homme.

C’est en mémoire de l’attachement remarquable et constant qui fut le sien à l’œuvre de justice que le Conseil constitutionnel fait ainsi le choix de donner le nom du Président Badinter à cette salle, librement accessible au public et où les parties viennent chaque semaine débattre devant le Conseil assemblé du respect des droits et libertés que la Constitution garantit.


Lex Inside du 15 avril 2024 :

Lex Inside du 5 avril 2024 :

Forum des Carrières Juridiques 2024 : interview de Vanessa Bousardo, vice-bâtonnière de Paris