LexisNexis fait l'acquisition de la start-up belge Henchman

Legaltech
Outils
TAILLE DU TEXTE

LexisNexis Legal & Professional® a annoncé avoir conclu un accord pour acquérir Henchman, une start-up de la legaltech qui enrichit les données des systèmes de gestion documentaire (SGD) grâce à l’IA afin d’accélérer la négociation et la rédaction de contrats complexes. Basée en Belgique et fondée en 2020, Henchman compte plus de 170 clients à travers le monde, parmi lesquels figurent des cabinets d'avocats et sociétés de premier plan aux États-Unis et en Europe.

Grâce à cette acquisition, LexisNexis entend proposer des solutions d'IA générative personnalisées à ses clients du monde entier. Ces derniers bénéficieront des fonctionnalités principales de Henchman via la plateforme Retrieval Augmented Generation 2.0 (RAG 2.0) dans la solution phare Lexis+ AI de LexisNexis, leur permettant ainsi d'exploiter leurs données internes fiables comme base pour la rédaction par IA générative. Les capacités de Henchman seront également intégrées à Lexis® Create, la solution complémentaire Microsoft word qui permet l'intégration de la rédaction par IA générative au flux de travail dans Word, Outlook, Teams et Copilot.s.

Henchman interagit avec le SGD des cabinets d'avocats ou des entreprises pour enrichir leurs travaux internes en indexant les documents de référence au niveau des clauses et en rendant ainsi les données disponibles pour les analyses et la rédaction de contrats. Sa technologie fonctionne tant avec les fournisseurs de SGD spécialisés dans le droit qu'avec les systèmes généraux de gestion de contenu d'entreprise, quelle que soit la langue. Intégrant des paramètres de sécurité et de résolution des conflits qui reflètent les autorisations d'accès aux documents au sein du SGD, la solution de Henchman préserve la confidentialité et le caractère privé des données de l’organisation utilisatrice. Autant d’avantages dont les clients peuvent profiter en seulement quelques jours après le déploiement de la technologie.

De plus, les clients peuvent rapidement identifier les informations clés stockées dans leurs propres bases de données internes. LexisNexis intégrera cette capacité d'enrichissement de documents améliorée pour proposer de nouvelles solutions de rédaction par IA générative.

La finalisation de la transaction est soumise aux autorisations réglementaires habituelles et devrait avoir lieu au début du second semestre 2024. Les termes financiers de l'opération n'ont pas été divulgués.

« Nous discutons constamment avec nos clients pour identifier les domaines dans lesquels l’IA peut leur offrir la plus grande valeur ajoutée. Désormais, nous serons en mesure de répondre aux demandes des professionnels du droit : pouvoir chercher dans les données internes du cabinet et les combiner avec nos solutions de rédaction et d'IA, permettant aux professionnels du droit de produire un travail de meilleure qualité en utilisant à la fois leurs contenus internes et les solutions LexisNexis », déclare Mike Walsh, PDG de LexisNexis Legal & Professional.

Gilles Mattelin, co-fondateur de Henchman, ajoute : « Nous considérons cette union avec LexisNexis comme le prolongement de notre vision de la rédaction visant à mettre en avant de manière proactive des informations précieuses et stratégiques pour nos clients, en leur offrant un centre de connaissances pour leurs équipes juridiques. Nous pensons que la combinaison de nos équipes et de nos technologies permettra à nos clients de prendre des décisions éclairées plus rapidement, de générer un travail exceptionnel et de créer de la valeur économique pour leurs organisations. »


Grenelle du Droit 5 : Thomas Baudesson, candidat au co-bâtonnat de Paris

Grenelle du Droit 5 : Louis Degos, candidat au bâtonnat de Paris

Grenelle du Droit 5 : Besma Boumaza, vice-présidente de l'AFJE